Variétés

Originaire de Séville, cette variété est appréciée pour son goût et sa taille. En raison de sa faible teneur en huile, elle est principalement destinée pour la table.
Avec un ratio pulpe/noyau très équilibré, il s’agit d’une olive charnue et très juteuse qui se distingue par sa texture croquante et surtout par sa quantité de pulpe.

Gordal Losada

Une des variétés espagnoles les plus connues et appréciées pour son goût. La Manzanilla sévillane est connue pour sa couleure verte homogène et brillante avec des teintes de jaune (« blond »), son dénoyautage facile et son ratio pulpe/noyau équilibré.
Sa texture est croquante et non fibreuse, on distingue en bouche sa pulpe tandis que sa peau est presque imperceptible.

Manzanilla Losada

En termes de surface cultivée, elle occupe la troisième place parmi les variétés d’olives espagnoles. Elle est très appréciée étant donné qu’elle est autant utilisée pour l’élaboration d’huile que pour la table.
On distingue en bouche une peau dure qui dénote de la pulpe.
Elle se démarque par son dénoyautage facile ainsi que pour sa pulpe fibreuse.

Hojiblanca Losada

Destinée principalement pour la fabrication d’huile en raison de son haut rendement, il est rare de la trouver sur la table étant donné sa petite taille (environ 800 fruits par kilo).
Conservée dans de la saumure, elle présente un large éventail de couleurs marron et violettes. Tout comme son huile, on distingue en bouche des saveurs fruitées et fraîches ainsi que des notes d’amandes.

Arbequina Losada

Cultivée dans le Bajo Aragón, l’olive empeltre est connue pour son intense couleur noire due à sa récolte tardive, une fois qu’elle a pleinement mûri sur l’arbre.
Elle présente à pleine maturité une texture molle ainsi qu’une peau ferme permettant au fruit de se conserver jusqu’à maturité sur l’arbre.
On distingue en bouche une saveur intense causée par sa haute teneur en huile et sa texture crémeuse presque sucrée sur la fin.

Empeltre Losada

Elle est cueillie en octobre-novembre lorsque l’olive est en pleine maturation, d’où sa gamme de couleurs brunes.
Fermentée dans la saumure, elle se distingue par sa peau ferme et sa texture légèrement fibreuse mais croquante.
L’olivier est connu pour sa résistance et son enracinement élevé, c’est pourquoi il a été historiquement utilisé pour greffer d’autres variétés.
On peut rencontrer des arbres de zorzaleña le long de petits chemins dans des zones rurales, ce qui confère à cette variété une connotation «sauvage».

Zorzaleña Losada

Avec un rendement important, elle est habituellement cultivée pour son huile bien qu’elle soit aussi destinée à la table.
Cultivée dans des zones du centre de la péninsule (Ciudad Real, Tolède ou Madrid) ainsi que Andalousie, on la récolte dans un état de maturité avancée, ce qui lui confère des tons rosés et pourpres.
Elle possède une saveur intense, une texture croquante et se dénoyaute facilement. De forme ovale, le petit prolongement à une de ses extrémités fait qu’elle est populairement appelée cornicabra (corne de chèvre). (“cuerno de cabra).

Cornicabra Losada

Elle doit son nom à son lieu de culture (Alora et ses alentours, dans la province de Málaga). Il s’agit de la seule variété espagnole dotée d’une Dénomination d’Origine.
Elle est cueillie verte fin août ou début septembre et fermente naturellement dans de la saumure. Elle est généralement fendue afin de favoriser le processus de fermentation. Il est très fréquent d’ajouter du thym à la saumure de fermentation.
De forme sphérique, c’est une olive croustillante généralement fendue. On distingue en bouche les épices utilisées pendant la fermentation ainsi qu’une note sucrée sur la fin.

Aloreña Losada

Originaire de la région de Murcie, elle est cueillie à presque pleine maturité, ce qui fait qu’elle présente une gamme de couleurs allant du marron foncé au noir.
Avec une texture plutôt douce et onctueuse, elle est réputée pour être une olive très savoureuse qui se distingue pour ses nuances amères en bouche.

Cuquillo Losada

L’olive Verdial est cultivée dans les provinces de Huelva et de Séville. Elle a une maturation tardive, de sorte que le fruit ne devient jamais complètement foncé, d’où son nom « verdial ».
Elle se distingue pour sa texture ferme et « crémeuse » en raison de sa teneur en huile.

Verdial Losada
variedades-losada

VARIÉTÉS

formatos-losada

MÉTHODES DE TRAITEMENT

presentaciones-losada

PRÉSENTATIONS

formatos-menu-2

FORMATS